Cardinal J.B Phạm Minh Mẫn: L’Esprit Saint et l’Homme nouveau

[ point evaluation5/5 ]1 people who voted
Đã xem: 1336 | Cật nhập lần cuối: 2/6/2016 10:31:10 AM | RSS | Bản để in | Bản gửi email

Lettre du cardinal Jean-Baptiste Phạm Minh Mẫn aux prêtres, aux religieux, religieuses et aux laïcs de la famille du diocèse

(Mai 2013)

 

Chère frères et sœurs,


1. L’Esprit Saint et l’Homme nouveau


La descente du Saint Esprit sur les apôtres il y a 2000 ans n’est pas le seul événement dans l’Histoire humaine. Par le baptême et la confirmation, Dieu plein de miséricorde a envoyé l’Esprit Saint en chacun de nous. Il demeure en nous comme dans un  temple.

Le don de renouveau de l’Esprit Saint est semé au cœur de chacun. Ce don nous aide à laisser tomber l’Homme ancien pour porter l’Homme nouveau, celui qui est digne d’être enfant de Dieu et frère de tous les Hommes. Cette dignité se manifeste par nos efforts à vivre la piété filiale, l’obéissance à la Volonté Divine,  un amour généreux et un service humble pour la vie de tout être et pour le développement solide de la société.


2. Leçon de l’Histoire


Face au Chemin de Croix et la Passion du Christ, les apôtres et disciples de Jésus ressentent un grand vide, une énorme tristesse ainsi qu’un sentiment de désespoir.   Cela les amène à agir de façon inattendue: l’un se compromet pour gagner de l’argent,  l’autre réagit par la violence, un autre encore préfère fuir. Il semble que dans les situations difficiles et de souffrances, notre instinct de survie rend la colère, l’ambition et la passion plus forte que notre foi.


Ressuscité de la mort, Jésus a manifesté un amour compatissant pour tous les hommes. Il rassemble ses disciples, les accompagne et les appelle à prier ensemble. Il  les invite à laisser agir l’Esprit Saint en eux afin qu’ils deviennent des Hommes nouveaux avec un cœur rempli d’Amour. De cette manière, chacun d’entre nous pourra surpasser ses simples instincts de survie et réussir à vivre avec l’ambition, la colère et la passion.

 

3. Le facteur de renouveaux


Cette leçon de l’Histoire nous aide à reconnaitre les facteurs de renouveaux que le Seigneur insufflent dans nos vies c’est à dire les changements du cœur, de nos raisonnements et de nos attitudes. Ces facteurs sont : la Miséricorde immense de Dieu, la parole de Dieu qui apporte la lumière de la Paix et de la Nouveauté, les Dons de l’Esprit Saint qui renouvellent le cœur de l’Homme et enfin la collaboration de ce dernier avec le Don de Dieu.  Un travail interne, c’est-à-dire sur soi, nous aide à accepter que le Seigneur agisse en nous. Il y a également un travail envers notre prochain à fournir en faisant l’effort de pratiquer le commandement d’Amour (réussir à aimer et à prier pour ses ennemis).


4. L’évangélisation


Dans cette année de la foi, l’Eglise nous invite à vivre comme un Homme nouveau en posant des actes servant l’évangélisation. Evangéliser, c’est apporter la lumière et la vie de la parole divine dans notre quotidien, dans nos responsabilités que ce soit au sein de l’éducation ou dans notre famille, envers la communauté, notre entreprise, école ou organisme… Evangéliser au quotidien nous permet de vivre complètement le don de la foi et la pleine miséricorde à l’égard de tous: les chrétiens, les compatriotes et tous les êtres humains. Cette pratique de l’évangélisation nous aide à faire face aux défis de la société d’aujourd’hui : la sécularisation,  le mensonge, l’émancipation, le matérialisme, l’individualisme…Ces tendances attirent l’homme vers le mal et l’empêche de suivre les pas de Jésus.

 

5. La prière avec l’Esprit Saint


Les défis évoqués précédemment rendent difficile l’évangélisation au quotidien et le changement de la société. Dans cette situation, les chrétiens sont invités à suivre l’enseignement de Dieu : soyez patient  et priez sans cesse. Priez pour que l’Esprit Saint ouvre notre cœur pour que nous recevions la communion, la sagesse et la force. Renouvelons notre engagement à suivre Jésus pour être témoin de notre foi et édifier l’Eglise. Le pape François nous fait remarquer qu’aujourd’hui, l’Eglise a besoin de témoins de la foi et de l’évangile, de témoins endurants et courageux.

 

+ Cardinal J.B Pham Minh Mân

Archevêque du Diocèse de HoChiMinh Ville


Traductrice: Binot Bérengère